Imprimer

Initiative Présidentielle de Promotion de l’Excellence | Patrice Talon ouvre le chantier de la qualité

Écrit par Educ'Action on .

Patrice Talon 1er Août 2017Les fruits doivent tenir la promesse des fleurs

L’Initiative Présidentielle de Promotion de l’Excellence est la clé de voûte qui fera germer le nouveau type de Béninois. Le Président Patrice Talon vient d’en donner le ton, créant ainsi le ‘‘miracle’’. Assurer une implémentation crédible de l’IPPE reste le défi à relever. Ecoliers en ligneNous y sommes! La qualité, l’excellence, le mérite, le travail bien fait, l’effort, l’ardeur au travail, etc. Voilà le champ lexical que le président Patrice Talon ouvre désormais au Bénin avec l’IPPE, Initiative Présidentielle de Promotion de l’Excellence. A la faveur de son adresse à la Nation le 31 juillet 2017, le chef de l’Etat béninois a mis le secteur de l’éducation sur un palier qui nous charme plutôt, il faut l’avouer ! Mise en place du Conseil National de l’Education - Nouvelle Génération, lancement de la Cité Internationale de l’Innovation et du Savoir (CIIS), et cerise sur le gâteau, Initiative Présidentielle de Promotion de l’Excellence! Educ’Action, votre journal thématique, n’a-t-il pas souvent professé que sans éducation, le peuple court à sa perte! N’avons-nous pas martelé que sans une culture de l’excellence, aucune Nation ne saurait se développer, fut-elle quartier latin de l’Afrique ! N’a-t-on pas suffisamment démontré que la voie du salut pour l’émergence du continent passe par une éducation inclusive de qualité, avec un ancrage culturel authentique ? Et voilà, le président Patrice Talon qui engage le peuple dans l’effort, en ouvrant le chantier de la qualité!  “ J’ai décidé d’instaurer, pour compter de l’année 2018, l’Initiative Présidentielle de Promotion de l’Excellence. Il s’agit, ainsi, pour stimuler les talents, de décerner chaque année, à la veille de la célébration de la Fête nationale, des Prix d’Excellence aux plus méritants”. Les latins écriront: “ITE MISSA EST”, les dés sont jetés! Le président a dit l’essentiel! Au-delà de l’annonce de l’initiative présidentielle, c’est toute la philosophie qui l’accompagne qu’il faut apprécier. Avec l’IPPE, tous les corps de métiers se mettent en mouvement pour donner le meilleur d’eux-mêmes. Une ambiance de saine émulation se crée automatiquement et engage élèves, étudiants, agriculteurs, artisans, artistes, journalistes, hommes et femmes de lettres, etc. dans une démarche qualité. Une synergie laborieuse se met en place pour que le travail bien fait devienne le repère du succès. Mais alors, un grand défi accompagne ce regain d’espoir que Patrice Talon fait naître en nous. Comment réussir cette initiative présidentielle dans un pays où les intérêts personnels, claniques et occultes empiètent trop souvent, hélas, sur l’intérêt général ! Les sbires du Président, en quête de repositionnement politique ou économique, ne finiront-ils pas par s’allier au diable ou à sa queue pour installer dans cette merveilleuse trouvaille, les germes du favoritisme, du clientélisme et de la corruption? Ces interrogations sont importantes lorsqu’on s’approprie réellement le concept de l’IPPE. “C’est aussi le lieu de rassurer les générations montantes, de notre détermination à leur assurer un mieux-être pérenne et à leur créer les conditions favorables afin qu’à leur tour, quand le moment viendra, elles se consacrent avec ardeur à leur devoir vis-à-vis de la République.”, a déclaré Patrice Talon dans son discours. L’Initiative Présidentielle de Promotion de l’Excellence se révèle être un programme de motivation continue, de construction d’une génération montante moulée dans les valeurs de l’effort ayant pour boussole la qualité et la quête constante de l’excellence. L’IPPE est un reformatage du citoyen béninois. Comprise et perçue ainsi, l’Initiative Présidentielle de Promotion de l’Excellence porte beaucoup d’espoir et suscite à cause même de sa nature, des appréhensions certaines que sa mise en œuvre efficiente, transparente et crédible doit évacuer. Il faudra expliquer tout le sens de l’IPPE à tous ces schizophrènes politiques qu’ils soient anachroniques ou diachroniques. Ces griots chanteurs de panégyriques creux qui entourent le président et mangent avec tous les régimes, doivent comprendre l’enjeu et laisser effectivement s’exprimer les talents. Ces talents qui vont reconstruire ce pays fait de merveilleux hommes et femmes, travailleurs et responsables dont le seul péché est d’avoir des dirigeants orgueilleux, assoiffés de richesses et de pouvoir! Le Challenge est donc de taille, car la plus-value de l’IPPE est si grande et pleine de sens pour la Patrie, qu’il faille à tout prix en préserver la virginité !

Ulrich Vital AHOTONDJI

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir