banner ong educaction

Tensions à l’Université de Lomé (Togo) : Une dizaine d’étudiants arrêtés par la Police universitaire

Ça sent le roussi au Togo, principalement à l’Université de Lomé où plusieurs étudiants et responsable d’étudiants sont mis aux arrêts alors qu’ils tenaient une assemblée générale sur le lieu universitaire.

 

 De sources concordantes, le motif agité par la police pour procéder à l’arrestation de ces étudiants et responsable d’étudiants est qu’ils détiendraient des caoutchoucs et de cordes lors de leur assemblée générale sur le campus universitaire. Le président de la Ligue togolaise des droits des étudiants (LTDE), Foly Satchivi, qui serait en train de donner des instructions à ses camarades étudiants lors de l’arrestation, serait aussi gardé.  De l’avis des étudiants, rapporte la même source, il s’agit d’un pur mensonge monté pour justifier l’acte posé par la police universitaire. A en croire les déclarations faites par le secrétaire exécutif de la Ligue togolaise des droits des étudiants, Daniel Agbessimè, relayées par le site ‘’Togo Tribune’’, le président de la Ligue et les autres étudiants arrêtés sont conduits à la Direction de la police judiciaire à Lomé.

Inconsolables, les étudiants de l’Université de Lomé promettent des actions d’envergure, d’ici là, si la dizaine d’étudiants arrêtée et le président de la Ligue ne sont pas relaxés. Ils demandent, par ailleurs, aux autorités togolaises d’instaurer un dialogue inter-universitaire afin de trouver des solutions aux maux qui minent et effritent les différentes universités du pays.

Serge David ZOUEME