banner ong educaction

Système éducatif togolais : Les balises du gouvernement pour faire rayonner l’éducation à l’horizon 2025

«Accès et une équité faibles dans les zones défavorisées et rurales, des taux d’achèvement du secondaire bas, et une couverture du programme d’alphabétisation limitée ».

Ce sont entre autres les défis que le gouvernement togolais entend relever pour le bonheur du système éducatif togolais malgré les crises qui sévissent encore dans ce pays voisin du Bénin. Le gouvernement a continué à montrer son engagement envers l’élaboration de stratégies d’éducation efficaces. Ainsi, la stratégie gouvernementale relayée sur le site du PME du Togo pour la période de 2014-2025, est axée sur quatre éléments : « développer une éducation de base de qualité pour parvenir à l’éducation primaire universelle d’ici 2022, étendre la couverture préscolaire dans les milieux ruraux et pauvres, développer un cycle secondaire de qualité avec des cours techniques, professionnels, et d’enseignement supérieur, et réduire le taux d’analphabétisme ». A cet effet, un plan marshal a été défini en quatre objectifs qui vont permettre au gouvernement togolais d’atteindre les buts visés. Au nombre de ces quatre objectifs, il est prévu la correction des disparités nationales en parvenant à l’éducation primaire universelle d’une part , et d’autre part l’augmentation des taux d’achèvement aux niveaux primaire et du premier cycle du secondaire. Il faut souligner que le plan sectoriel de l’éducation du Togo définit plusieurs principes directeurs soulignant les actions choisies. Celles-ci comprennent la réduction des disparités et des inégalités, la stimulation de la demande, la libéralisation de l’offre éducative et la promotion d’une culture de l’excellence.

Enock GUIDJIME