banner ong educaction

Système éducatif togolais : Les balises du gouvernement pour faire rayonner l’éducation à l’horizon 2025

«Accès et une équité faibles dans les zones défavorisées et rurales, des taux d’achèvement du secondaire bas, et une couverture du programme d’alphabétisation limitée ».

Lire la suite : Système éducatif togolais : Les balises du gouvernement pour faire rayonner l’éducation à l’horizon 2025

Baccalauréat 2018 au Togo : 52,54% des candidats déclarés admis au plan national

Déjà la délivrance pour les candidats au baccalauréat 2018 au Togo. Ils ont été situés sur le pourcentage d’admissibilité au plan national, le lundi 30 juillet dernier.

Lire la suite : Baccalauréat 2018 au Togo : 52,54% des candidats déclarés admis au plan national

Résultats du BAC 2018 en Côte d’Ivoire : 46,09% de réussite cette année contre 44,97% en 2017

Alors qu’au Gabon, la cuvée 2018 a été astronomique avec 83% de taux d’échec des candidats au Bac, la Côte d’Ivoire semble redonner légèrement espoir avec 46,09% de réussite cette année contre 44,97% en 2017 à ce même examen.

Lire la suite : Résultats du BAC 2018 en Côte d’Ivoire : 46,09% de réussite cette année contre 44,97% en 2017

Résultats du baccalauréat 2018 au Mali : Seulement 28,52% d’admis contre 71,48% de taux d’échec

Pendant qu’au Bénin, on enregistre 28,63% d’admis pour le Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) 2018, les résultats du baccalauréat malien ne sont pas allés loin avec quelques 28,52% de taux d’admissibilité.

Lire la suite : Résultats du baccalauréat 2018 au Mali : Seulement 28,52% d’admis contre 71,48% de taux d’échec

Résultats du baccalauréat 2018 au Gabon : 83% de taux d’échec, les acteurs de l’école au banc des accusés

Alors qu’en France, on brandit fièrement un résultat élogieux de 88,3% d’admis au baccalauréat 2018 après la session de rattrapage, la cuvée 2018 semble bien médiocre au Gabon avec un taux d’échec astronomique de 83% des candidats.

Lire la suite : Résultats du baccalauréat 2018 au Gabon : 83% de taux d’échec, les acteurs de l’école au banc des accusés